Chaque année, la Trangrancanaria est l’un des grands rendez-vous du début de saison. L’édition 2017 n’aura pas manqué à sa promesse puisque un gros plateau d’athlètes avait fait le déplacement dans cette île perdue au large du Maroc. La course reine, de 125 km et 8 000 m de D+, relie Agaete, petit village paisible sur la côte nord, à Maspalomas, ville trépidante et touristique au sud de l’île. Le tracé emprunte les plus beaux paysages : entre forêts de pins, jungles luxuriantes, pics volcaniques et canyons affutés.

Cette année, c’est le jeune espagnol Pau Capell qui, au terme d’une course menée quasiment de bout en bout, s’octroie la victoire en 13h21’03″, établissant par la même occasion un nouveau record pour l’épreuve. Il devance sur le podium le lithuanien Vaidas Zlabys (13h35’38″) et le norvégien Didrik Hermansen (13h50’06″). Chez les femmes, la victoire est également espagnol avec Azara Garcia en 16h25’20″.

Et maintenant, place à quelques photos, histoire de donner un petit aperçu de la course. Qui sait ? Cela donnera peut être envie à certains de s’inscrire pour l’édition 2018 ! ;)

One Comment

  • GONTHIER DANIEL dit :

    Un beau travail du photographe qui nous donne envie d’aller faire un tour, un jour sur ces iles.