Quand on pense aux îles Canaries, on imagine d’abord de belles plages de sable fin. Mais en réalité, ces petites îles d’appartenance espagnol, perdues au large du Maroc, renferment bien des surprises. Rien qu’à Gran Canaria, on trouve un florilège de paysages aussi variés qu’exceptionnels : des falaises déchiquetées, des dunes dignes du Sahara, de belles montagnes aux rochers acérés, des plaines cultivés, des ravins humides à la végétation luxuriante, etc. Bref, les Canaries abritent tous les traits des îles paradisiaques.

Et si on enlève les gros complexes touristiques disséminés tout le long de la côte Est entre Las Palmas et Maspolomas et qu’on se concentre plutôt sur la partie centrale de l’île ainsi que la côte Ouest, il y a de quoi passer une belle semaine à arpenter les sentiers et les petites routes de Gran Canaria. C’est ce que j’ai fait en marge de la Transgrancanaria et que je vais essayer de vous résumer maintenant en 25 clichés. Qui sait ? Cela vous donnera peut être envie à vous aussi d’aller y faire un tour ;)

Le petit village d’Agaete sur la côte nord de l’île. 

Agaete.

Végétation luxuriante et vallée encaissée à proximité d’Agaete.

En direction de l’ouest, après Agaete, la côte nord offre une succession de magnifiques falaises de roches noires. Une partie très sauvage à découvrir par la route GC-200.  

Les fameuses dunes de Maspalomas, un paysage très connu de Gran Canaria.

La GC-605, en direction du centre de l’île. Des cols qui font rêver bien des cyclistes. 

Roque Bentayga.

Un peu de folklore local avec cette âne attendant patiemment son propriétaire. 

GC-606 en direction d’El Toscon. Au fond on aperçoit l’île de Tenerife et le Pico del Teide. 

Roque Nublo, pris depuis Pico de las Nieves. Le Teide paraît si proche !

Le village de Tejeda, très joli. Une halte parfaite pour déguster quelques tortillas sur une terrasse ensoleillée.

Petite randonnée au centre de l’île, en direction de Roque Nublo, avec toujours en arrière plan le Teide. 

Roque Nublo, LA randonnée de Gran Canaria. On peut y accéder par différents chemins. Le plus court s’effectue en moins de 30 minutes. 

De la haut, la vue est quand même chouette :) 

Il paraît que les Canaries sont un super endroit pour observer les étoiles. Alors j’ai refait le chemin vers Roque Nublo au beau milieu de la nuit pour vérifier et je vous confirme que ça vaut le détour. 

Un peu plus au Nord, voici la pinède de Tamadaba, sous doute la plus célèbre de l’île. 

Elle abrite de jolis sentiers avec vue sur la mer. Probablement un beau coin pour un petit footing ou un tour de VTT. 

Le village de Teror, bien noté dans les guides touristiques. 

C’est vrai qu’il est joli. Dommage que ce jour là il ne faisait pas très beau !

Lever de soleil du côté de San Bartolomé de Tirajana. Au fond on aperçoit Fataga où j’avais élu domicile pour 3 nuits.

Barranco de Guayadeque, un lieu riche pour ses habitats troglodytiques, témoignages de vie des Guanches, le premier peuple connu des Canaries. 

Et je termine avec sans doute ma photo préféré de ce séjour à Gran Canaria :
un coucher de soleil depuis Pico de las Nieves (point culminant de l’île à 1949 mètres d’altitude). Un spectacle à ne pas manquer !