GR4 : « Back to the source » pour Thomas Lorblanchet

GR4 : « Back to the source » pour Thomas Lorblanchet

Par 23 août 2015 Trail 6 Comments

« C’est dans ses rêves que l’Homme trouve la liberté. »

Thomas Lorblanchet l’a fait. Il a réalisé un de ses rêves de gosse : traverser le Massif Central par le mythique GR4.

Voilà près de 15 ans qu’il sillonne, à la force de ses jambes, les plus beaux sentiers de la planète. Mais il n’en oublie pas pour autant ses origines auvergnates et les chemins qui l’ont vu commencer le trail. Ce projet, qu’il a mûri minutieusement pendant de longs mois, reflète aujourd’hui en grande partie sa vision de la discipline : « quel bonheur de pouvoir cavaler dans ces paysages autour du Puy-de-Dôme, de pouvoir dévaler ces petites monotraces bordées de sapins, d’être là au milieu de cette nature si belle, seul, autonome, à essayer de rejoindre un point, un horizon, un avenir ».

L’objectif était de relier par le GR4, en solo, sans assistance et en non-stop les trois grands massifs que sont les Monts du Cantal, le Massif du Sancy et la Chaîne des Puys. Un itinéraire de 150 km et 5000 m de dénivelé qui offre une grande diversité de paysages, à l’image du Massif Central. Parti d’Albepierre dans le Cantal, à quelques kilomètres de Murat, il aura mis un peu plus de 19 heures pour rejoindre la Fontaine du Berger, sur les hauteurs de Clermont-Ferrand.

J’ai eu la chance de le suivre tout au long de ce périple, depuis son départ de la gare de Clermont-Ferrand la veille jusqu’à son arrivée à la Fontaine du Berger le lendemain à minuit. Une aventure sportive et humaine inoubliable dont je vous propose les images ci-dessous.

6 Comments